piko-plant-socill-business
Menu

Les soins à apporter à votre Bohemian Orchid

Vous trouverez ici un certain nombre de conseils de soins qui vous permettront de profiter le plus longtemps possible de votre Bohemian Orchid.

bohemian-orchids-verzorging-lichte-plaats
Endroit éclairé - sans exposition direct aux rayons du soleil 
bohemian-orchids-verzorging-voeding
Produit fertilisant 1 fois par mois
bohemian-orchids-verzorging-knippen
Pour nouvelle floraison, retailler la tige
bohemian-orchids-verzorging-onderdompelen
Immerger 1 fois tous les 5-7 jours
bohemian-orchids-verzorging-temperatuur
Température optimale : 16-24˚C

 

 

Fertilisation 

Lorsqu'il se développe à température ambiante dans un séjour, le Phalaenopsis, dont la croissance est extrêmement lente, n'a pratiquement pas besoin d'engrais. Vous pouvez éventuellement appliquer un peu de produit fertilisant standard une fois par mois. 

Rempotage

Le rempotage du Phalaenopsis (et des orchidées en général) est déconseillé, à mois que cela ne s'avère vraiment nécessaire parce que le pot est devenu trop petit. Le fond du nouveau pot doit être percé de trous de manière à permettre l'évacuation de l'eau en surplus. Cela permet d'éviter aux racines de pourrir. L'orchidée se développe le mieux dans un sol meuble ; ne tassez donc pas la terre de manière excessive. La majeure partie des jardineries vendent du terreau spécial pour orchidées.

Arrosage

Les orchidées n'ont besoin que d'une petite quantité d'eau. Leurs racines ne doivent JAMAIS être immergées. Lorsqu'une orchidée se trouve dans un cache-pot dépourvu de trous, évitez toute accumulation d'eau dans le fond de ce dernier. En cas d'excès d'eau, les racines meurent.

Pour arroser, il convient de procéder de la manière suivante : retirez l'orchidée et le pot qui la contient du cache-pot – laissez-donc la plante dans son pot. Placez-la dans un bac contenant de l'eau à température ambiante. Laissez-y la plante pendant cinq à dix minutes. Assurez-vous que la quantité d'eau contenue dans le bac n'est pas excessive : le niveau de l'eau ne peut pas dépasser les trois quarts du pot. Suivant la situation propre à votre maison (température et humidité de l'air) et les conditions climatiques extérieures (beaucoup ou justement peu de soleil), la fréquence d'arrosage peut varier de plus d'une fois par semaine à moins d'une fois par semaine. Un bon indice pour savoir s'il faut arroser ou non est le poids de la plante: plus elle est légère, plus elle est sèche. Après un certain temps, vous êtes mieux à même de juger s'il est nécessaire ou non d'arroser.

Nouvelle floraison

Après la floraison, retaillez la tige juste au-dessus du deuxième oeil en partant du bas. L'œil est un renflement au niveau du pédoncule et est aisément reconnaissable. Après un certain, il est possible qu'une nouvelle tige se développe à partir de l'œil. Il est possible également qu'une nouvelle tige pousse en dessous de chacune des feuilles, et finisse, elle aussi, par fleurir. Après la floraison, retaillez cette tige juste au-dessus du deuxième oeil. De cette manière, la plante peut faire l'objet de plusieurs floraisons. Si vous ne parvenez pas faire refleurir votre Phalaenopsis, vous pouvez éventuellement le placer pendant quelques mois dans une pièce plus fraîche (éclairée) (température de 15 à 16 degrés Celsius), ce qui stimule la formation des boutons. Pour ce faire, procédez comme suit : dans la mesure où il est originaire des tropiques, le Phalaenopsis n'est pas habitué à des températures inférieures à 17-18 degrés. La plante réagit alors comme si elle allait mourir et produit une tige neuve afin d'assurer le développement d'une nouvelle génération. Pour ce faire, il faut bien sûr que la plante soit exposée à la lumière. Lors de ce « traitement à froid », un arrosage moins important doit être effectué. Une fois que la tige apparaît, remettez l'orchidée à son ancienne place, dans votre séjour.